Créer un site internet

Extraits de l'ouvrage : L'éveil à la présence quantique

 

2018 07 livre mr cedric hoffner couverture

Extraits : Copyright Cédric Hoffner

« Nos limites sont fixées par notre incapacité à admettre qu’il n’y en a pas et par l’instabilité qui découle de l’évaporation des normes établies Le principal ennemi de nos capacités, de nos facultés, est (…) l’ego et son besoin insatiable d’exister, de résister à son évaporation. Dès lors que nous revenons à (…) notre nature éveillée, nous sommes au-dessus de l’ego, au-delà du voile de l’illusion. Quand nous demeurons dans l’instant présent, libre de pensées et d’émotions, nous sommes connectés à cette pure énergie, qui est illimitée et fait partie de l’univers. Notre niveau de présence définit notre degré de liberté. Cette liberté si chère à notre âme et si douloureuse pour l’ego.» ; L’éveil à la présence quantique ; Page 95

« Au sein de cette société, obsédée par la consommation (…), il reste peu de place pour s’extirper de l’illusion mondiale qu’est l’ego. Cette création intéressée, générée par les sociétés boursières, a pour seul but de nous éloigner de notre être véritable et de nous vendre sans relâche des pseudo-objets de bonheur. Cela fait partie (…) d’une machination bien huilée, établie afin de confiner le plus grand nombre d’entre nous dans une sorte d’hypnose de masse, régie par (l’ego) et la consommation qui le sert. Croyant être et exister par nous même, en fait, nous nous séparons peu à peu encore plus de notre véritable nature et nous souffrons. » ; L’éveil à la présence quantique ; Pages 58 et 59

"Souvent, en regardant la nature, je me demande comment l'être humain a pu s'éloigner autant de cette notion d'unité, de globalité. En cela, la forêt, les arbres, les ruisseaux...sont une source inépuisable de sagesse et d'inspiration. Ils font partie intégrante de l'univers. Est ce qu'une feuille décide par elle même de tomber de l'arbre ? " ; L'éveil à la présence quantique ; Page 51

"Quelquefois, on peut regarder dans une direction ou il se peut même qu'il y est du mouvement, des êtres humains qui s'activent, un chat qui passe ou bien un spectacle en train d'être joué devant nous. Pourtant il arrive que nous ne voyions rien du tout, absorbés par des créations mentales nous empêchant de regarder la réalité. Bien voir n'est pas seulement une question d’acuité visuelle, mais de présence." ; L'éveil à la présence quantique ; Page 93

« La motivation suprême, le but éveillé de tout être humain est de retrouver sa véritable identité, pure et libre de tous les tourments égoïstes menant aux souffrances intolérables engendrées par les émotions perturbatrices. En effet nous voulons tous le bonheur. Comprendre cela, c’est concevoir que tout le monde a droit au bonheur. Pas seulement nous, mais tous les êtres humains, les animaux etc... La motivation inaltérable est le souhait appuyé par une volonté réfléchie, que tous les êtres, y compris soi-même, doivent se reconnecter à leur véritable nature. (...) C’est la somme de tous les êtres éveillés qui créera un monde en (…) complète osmose avec la nature, avec l’univers ! C’est en souhaitant ardemment l’éveil de chacun, que nous construirons de façon pérenne un monde à la hauteur de nos véritables natures. » ; L’éveil à la présence quantique ; Pages 277 et 278

« L’instant présent est un ici et maintenant perpétuel qui s’écoule telle l’eau d’un torrent. Dès qu’il y a saisie…Il y a illusion ; c’est en fait notre incapacité à demeurer dans l’instant présent qui nous précipite hors de notre véritable nature. L’illusion est (causée par) la cessation de l’impermanence elle-même.» ; L’éveil à la présence quantique ; Page 282

« La parabole du jardin d’Éden, renvoie à l’image des premiers Hommes vivant en harmonie complète avec la nature. (…) au moment ou (le fruit défendu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal est cueilli), le premier karma négatif, la première décision néfaste (envers l’univers est créé). A cet instant, c’est la naissance de l’Ego (...et de la) dualité entre le bien et le mal. (…) Cette disharmonie, cette dualité, amène l’Homme à se réincarner dans le seul but de purifier cette erreur et d’affiner la fréquence énergétique pour se rapprocher le plus possible de la vibration originelle de l’univers, dont nous sommes les cellules microscopiques. Le bien et le mal, sont dans des proportions équivalentes, des altérations de notre état originel, qui est pure harmonie avec l’univers.» ; L’éveil à la présence quantique ; pages 33 et 34

"La méditation est le plus beau cadeau que nous puissions nous faire en cette vie" nous dit le Dalaï-lama ; La méditation nous permet de trouver l'espace nécessaire afin de prendre du recul face aux pensées et aux émotions qui ne cessent de se manifester au sein de notre esprit. Méditer, c'est monter tout en haut du phare de notre véritable nature et malgré l'océan tumultueux sur lequel les bateaux transportant nos tendances habituelles naviguent, nous restons hors d'atteinte, suffisamment loin pour qu'elles ne nous atteignent pas. Étant sur le phare de ma véritable nature, j’aperçois au loin les navires des perturbations mentales." ; L'éveil à la présence quantique ; page 287

« On ne peut pas saisir complètement un élément qui est en mouvement sans en altérer sa nature profonde. Tout est relié et interdépendant, nous démontre la physique quantique. Cela veut dire qu’il est impossible au sein de l’unité quantique (de l’univers) de découper différents petits morceaux qui la composent en parties autonomes, indépendantes. Car tout est en connexion, tout est lié et fonctionne en osmose, dans un mouvement perpétuel (…) Parallèlement, dès que l’on veut s’identifier ou quantifier l’ego et saisir la pensée mentale, (notre perception du) temps passe du présent continuel à l’ arrêt sur image (…) La Création mentale devient alors plus importante (que la réalité) et la vue de ce qui nous entoure est altérée par cette saisie, dans des degrés qui diffèrent selon la solidité de l’illusion créée. » ; L’éveil à la présence quantique ; pages 18 et 19

« (Notre véritable nature) est à l’homme ce que l’ADN est à la cellule. (…) C’est une énergie qui est la garante de l’intégrité du fonctionnement de (…) l’univers, car elle insuffle implicitement le mode de fonctionnement à toute entité qu’elle traverse. (…) Elle est le manuel universel du fonctionnement de l’être humain (…Car) Les galaxies, la planète Terre et l’Homme font partie de l’univers, de même que tous les animaux, les arbres, les fleurs, les minéraux et l’eau. En pleine conscience, nous connaissons tous les secrets de son mode de fonctionnement. Dans cet état d’unité, l’univers est là, présent en nous et nous devenons ce tout. En fin de compte, il n’est pas question de connaissances, mais de présence. » ; L’éveil à la présence quantique ; Pages 25 et 39

"Toute pensée dirigée vers autrui prend d'abord naissance en nous-même ; C'est en cela que nous sommes tous liés. (Faire le bien d'autrui) n'est donc pas une question de choix, mais de respect de soi-même. Car penser ou vouloir du mal à un autre être humain, cela revient à verser un poison dans notre propre verre, à se remplir en premier du poison que l'on réserve à sa cible." ; L'éveil à la présence quantique ; Page 81

"Dès que nous regardons l'esprit, nous ne sommes plus l'esprit. Dès lors que l'on s'extrait du mental en l'observant, nous montons en vibration et développons la véritable présence. Un espace de travail dans lequel (...) notre véritable nature, semblable au ciel et la terre, est révélée." ; L'éveil à la présence quantique ; Page 60

« Nul ne peut nous faire autant de mal que notre propre esprit laissé sans surveillance, dit le Bouddha. La réalité est que la majeure partie de notre souffrance vient de nous. Nous en sommes les investigateurs ! (…). La peur de perdre notre identité nous pousse à ressaisir la source de cette même souffrance automatiquement dès lors qu’elle s’épuise. (C’est un) cercle vicieux créé par l’abandon à notre (karma) . » ; L’éveil à la présence quantique ; Page 75

Renverser la "vue"

"Le comble de l'erreur, c'est de regarder un détail de l'erreur depuis l'erreur elle-même. Le principal frein à l'éveil (...) est de regarder uniquement les répercussions mentales et physiques engendrées par l'ego, représentant seulement un détail de l'erreur, au lieu d'observer l'erreur dans sa globalité, afin d'en inverser les pôles. Car comme le dit Einstein : On ne peut pas solutionner un problème avec le même état d'esprit qui l'a créé." ; L'éveil à la présence quantique ; Page 279

"Si le monde actuel n'a jamais été aussi matériel, cela en fait aussi le maître le plus complet. Le matérialisme poussé à l’extrême (...) d'aujourd'hui nous donne l'occasion de s'en affranchir en apprenant grâce à sa démesure. (...) celui qui arrivera à se connecter à sa (véritable nature) dans le monde actuel aura définitivement vaincu cet égo qui le limite et l'enferme dans la prison exiguë et sombre de ses perturbations mentales." ; L'éveil à la présence quantique ; Pages 96 et 97

« En établissant notre (véritable nature) à sa place véritable, toutes les souffrances (mentales) deviennent ce qu’elles sont : des illusions, de la crasse sur des lunettes de vue, une lentille opaque que l’on retirerait de l’œil. » ; L’éveil à la présence quantique ; Page 88

"Vivre en respectant les règles qui régissent le fonctionnement global de cette entité qui nous dépasse. Trouver un équilibre entre cette enveloppe corporelle, cet emprunt de naissance et l'environnement qui lui permet d'exister. Car sans l'univers pas d'êtres humains, bien évidement ! Oublier jusqu'à son existence (...) est comparable à un poisson qui voudrait aller vivre sur les rives de son univers, représenté par l'océan : un pur suicide dont la durée est proportionnelle à l’arrogante croyance en son autonomie individuelle." ; L'éveil à la présence quantique ; Page 32

"C'est notre bagage karmique qui encode le regard que nous avons aujourd'hui sur le monde. Si nous saisissons encore et encore ce qui s'élève (par habitude, par non-présence), alors nous affaiblissons notre (véritable nature) et renforçons l'identité construite par l'ego. En fait, c'est l'étiquetage qui restreint notre compréhension globale." ; L'éveil à la présence quantique ; Page 147 et 148

"Quand nous demeurons dans l'instant présent, libre de pensées et d'émotions, nous sommes connectés à cette pure énergie, qui est illimitée et fait partie de l'univers (…) La pleine conscience de nos énergies nous amène au-delà de notre esprit dualiste." ; L'éveil à la présence quantique ; Pages 95 et 186

 

Date de dernière mise à jour : 2020-08-11

  • 5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.