Le pendule

L'énergie cosmique au bout des doigts

13 JANVIER 2023, 

CÉDRIC HOFFNER

Radiesthésie. Dans l'Égypte Antique, les "pendules" servaient déjà bel et bien à percer la membrane du monde de l'invisible et permettaient donc de se connecter au monde de l'énergie

Radiesthésie. Dans l'Égypte Antique, les "pendules" servaient déjà bel et bien à percer la membrane du monde de l'invisible et permettaient donc de se connecter au monde de l'énergie

Déjà à l'époque où les pyramides ont été construites, des fouilles ont permis de mettre à jour des amulettes, qui se trouvaient dans les sarcophages égyptiens. Celles-ci accompagnaient les défunts dans l'autre monde et ressemblaient à s'y méprendre à nos pendules d'aujourd'hui. La communauté scientifique les a nommées des « amulettes ouadj ». Étrangement, le sens de ce mot signifie «renaissance» ! Toutefois, les connaissances actuelles, ne permettent pas d’affirmer que ces artefacts aient été utilisés en radiesthésie. Néanmoins, ils accompagnaient vraisemblablement les rites funéraires en rapport avec des croyances ésotériques et magiques. Malgré tout, ces "pendules" servaient déjà bel et bien à percer la membrane du monde de l'invisible et permettaient donc de se connecter au monde de l'énergie. Les siècles ont passé et de nombreux sites mégalithiques, sanctuaires et autres lieux mystiques ont vu le jour. Or, toutes ces constructions ont un point commun : leurs emplacements n’ont pas été choisis au hasard… En effet, si l'on analyse aujourd'hui grâce à la géobiologie, les alignements de Carnac, la cathédrale de Chartres, ou encore la grande pyramide de Gizeh et que l'on compare leur positionnement aux lignes telluriques et courants d'eau souterrains, on remarque que tous ces sites ont été placés avec une précision chirurgicale ! Ils ont été édifiés sur des lignes émettrices d'énergie, qui s'entrecroisent précisément en leurs centres. Et si avant le 19e siècle, très peu de preuves attestent de l’existence des pendules, comment nos ancêtres ont pu définir avec une telle précision l’emplacement de ces lieux ?

Deux hypothèses peuvent être alors développées : la première consiste à penser que les architectes de ces temps anciens n’avaient pas besoin d’outils et ressentaient naturellement les courants d’énergie. La seconde, sous-tend que seuls des initiés connaissaient et utilisaient cette science. À mon sens, et jusqu’à une certaine époque, la première théorie se tient jusqu’au moment où l’Homme, s’est finalement coupé, peu à peu de ses ressentis. À cet instant, un basculement lent et progressif a eu lieu, pour finalement arriver jusqu’à nous. L’Homme, toutefois toujours attiré par l’ésotérisme a dû mettre au point des outils. C’est donc en toute logique que le pendule a vu le jour et c’est l'Abbé Bouly (1865-1958) qui se fera connaître grâce à ce nouvel instrument de mesure. Il crée alors officiellement la radiesthésie. Son approche du corps humain est déjà holistique et énergétique. L'Abbé Mermet (1866-1937), quant à lui, nous laissera son livre "Comment j'opère" dans lequel il traite de techniques à distance. Aujourd’hui vendu en grande surface, le pendule est devenu un outil que de nombreuses personnes en quête de réponses utilisent couramment.

Un pendule est un objet finalement très simple, et si de très nombreuses formes existent, il s’agit d’une simple masse, plus ou moins lourde, suspendue au bout d'un fil. Mais afin d’appréhender correctement le fonctionnement d'un pendule, il est nécessaire de comprendre la nature même de l'univers qui nous entoure : "Si vous voulez trouver les secrets de l'univers, pensez en termes d'énergie, de fréquences et de vibrations." Nikola Tesla. Albert Einstein aussi, avait affirmé que tout est énergie ! Et ce sont précisément ces énergies et leurs vibrations qui transportent les réponses des radiesthésistes. Ces dernières se matérialisent par des oscillations et/ou des mouvements qui seront interprétés par le manipulateur, qui en est le canal grâce à une convention précise. Par exemple le OUI sera matérialisé par un rond, alors que le NON sera caractérisé par un balancement de droite à gauche. Il s'agit en réalité d'un véritable support de divination et de voyance ! Car si le pendule peut permettre de répondre à des questions directes et précises, il peut également permettre de communiquer avec les esprits. Mais dans la plus grande majorité des cas, ils sont utilisés avec des planches de radiesthésie. Il en existe un très grand nombre, mais celles-ci sont habituellement représentées par des demi-cercles dans lesquels des graduations ou des informations sont ajoutées. Certaines servent à définir le niveau vibratoire d’un lieu, d’une personne, ou encore à déterminer le type de lignes telluriques présentent dans le sous-sol. Si de très nombreuses planches sont disponibles sur Internet, vous pouvez aussi les réaliser vous-même en y ajoutant toute recherche qui vous semblera opportun. Une fois la bonne planche choisie, disposez votre pendule au-dessus du point neutre, faite le vide dans votre esprit, tant au niveau des pensées que des émotions et énoncez mentalement votre question. Puis, lancez une fois le mouvement du pendule et attendez qu’il se stabilise sur un résultat. Au début, le plus dur sera de rester neutre et de ne pas interférer avec votre mental, car cette interférence faussera immanquablement la réponse. Il s’agira alors, de s’exercer afin d’acquérir suffisamment d’expérience.

Il existe deux catégories de pendules ; la première comporte les pendules récepteurs. Ces outils sont utilisés pour retrouver une personne disparue, pour trouver des sources et des courants d'eau (la sourcellerie). Ces derniers servent également en géobiologie, pour déceler et identifier les différents courants énergétiques et telluriques de la terre. La seconde catégorie est représentée par les pendules émetteurs qui sont utilisés pour le soin, mais aussi pour toute sorte d'envois d'énergie à distance.

Comment choisir son pendule ? C'est souvent LA question que se pose tout nouvel aspirant radiesthésiste. Tout d'abord, c'est une question d'intuition ! Écoutez votre instinct et si vous êtes attiré par un pendule, n’hésitez pas. Attention toutefois à faire votre choix en fonction du type de recherche que vous désirez entreprendre. Si vous débutez, tournez-vous vers les pendules émetteurs, leurs maniements et leurs oscillations sont, en effet, plus simples à interpréter. Également, les pendules plus légers seront plus faciles à manier et seront très efficaces en intérieur. À l’inverse, les plus lourds seront généralement réservés pour l'extérieur, car ils sont susceptibles de mieux résister aux intempéries.

Il est donc primordial d’adapter son pendule en fonction de l’utilisation choisie, d’ailleurs les radiesthésistes en possèdent généralement plusieurs. Il existe une multitude de pendules, tous fabriqués dans des matières aussi différentes que variées ; certains sont en bois, en céramique, en métal ou encore en pierre naturelle. Les pendules en cristal, par exemple, offrent en plus de l'onde de forme, l'effet spécifique du cristal auquel il est associé. C'est ainsi que les pendules peuvent être adaptés à l'activité et à la réponse attendue. Par exemple, pour des questions liées au couple ou aux relations en général, il est recommandé d'utiliser un pendule en quartz rose. Pour tout travail au niveau spirituel, l'améthyste sera un choix privilégié.

Vous l'aurez compris, les caractéristiques de la lithothérapie viennent compléter et aider le pendule dans des recherches précises. Notre affinité avec certaines pierres peut aussi faciliter notre choix. Au-delà des matériaux, la forme va également orienter la spécificité du pendule vers différents types de travaux ! Par exemple, les sephorotons sont très fiables et polyvalents, tandis que les pendules en cône facetté sont quant à eux plus réactifs. Enfin, les pendules égyptiens sont d'excellents émetteurs/récepteurs et fonctionnent dans de très nombreuses situations, tant pour le soin que pour une utilisation à distance. Le plus connu est le pendule de toth, qui est originellement et totalement neutre. En effet, celui-ci ne s’attache à aucune situation, ni énergie et conserve ses caractéristiques et ses capacités dans n’importe quelle situation. Le pendule en métal le plus utilisé est le Luzi. Celui-ci est certainement le plus connu : c’est un classique ! En forme de goutte, il est réalisé en métal et généralement en cuivre ou en laiton. Le luzi est facile à prendre en main et conviendra parfaitement aux débutants, mais aussi aux radiesthésistes confirmés. En réalité, il s’agit d’un outil précis, fiable et très réactif, qui peut être utilisé dans toutes les situations. C’est en quelque sorte le couteau suisse des pendules. Attention, tout pendule demandera toutefois une purification avant sa première utilisation. Également, un nettoyage est fortement recommandé après toute séance, afin que votre outil retrouve toute son autonomie et ses qualités originelles. Personnellement j’utilise la sauge et je fumige mon pendule avec. Vous pouvez aussi utiliser le gros sel ou encore le passer sous l’eau courante.

Dans le monde de l’énergétique, tout est notion de connexion ! Et nos ancêtres ont réalisé de grandes prouesses en construisant des temples, des pyramides et érigé des mégalithes sur des lignes telluriques précises. Il est alors plus que cohérent de penser que les anciens bâtisseurs n'avaient pas besoin d'outils pour ressentir ces vibrations. Toutefois, le matérialisme et l'ego ont évolué jusqu'à notre ère actuelle, nous faisant perdre ces perceptions naturelles. Les Hommes ont alors mis au point des outils de toute sorte afin de renouer avec ces perceptions perdues. Car l’Homme en évoluant, c’est au fur et à mesure des siècles, coupé de ses capacités naturelles, que j’aime appeler « extra-égotiques ». Alors qu’il y a 10 000 ans, les habitants du néolithique plaçaient des menhirs sur des points précis, aujourd’hui, il nous faut des outils pour y parvenir. Les pendules, tout comme les baguettes de sourcier ne sont en fait que des antennes nous permettant de « capter » les ondes telluriques et cosmiques. Tout le monde peut pratiquer la radiesthésie ; il s’agit de s’entrainer et de persévérer pour entrer dans ce monde invisible et néanmoins passionnant ! Au-delà des exercices et des outils, vous développerez petit à petit une nouvelle sensibilité aux énergies de la terre et de l’univers !

Lien vers le site du magazine en ligne Meer

Lien vers la page auteur

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.
×