Créer un site internet

Le langage silencieux des arbres

Un retour aux racines et à la source

13 AOÛT 2022, 

CÉDRIC HOFFNER

Les arbres sont un exemple parfait du fonctionnement des êtres vivants

Les arbres sont un exemple parfait du fonctionnement des êtres vivants

La sylvothérapie est une pratique qui consiste à serrer un arbre dans ses bras. Si ce câlin pour le moins écologique a le vent en poupe, c’est qu’il permet de renouer avec notre nature primaire et de profiter des bienfaits des forêts et de nos arbres. Cette méthode qui mêle les exercices énergétiques aux bénéfices que peuvent nous apporter les arbres est récente. Elle a toutefois vraisemblablement vu le jour au Japon. Au pays du soleil levant, les bains de forêt, appelés « Shinrin-yoku », permettent de se débarrasser du stress quotidien en se ressourçant ou en méditant dans les bois. Cette technique est même intégrée au programme national de santé publique. D’ailleurs, certains arbres sont sacrés au Japon et le plus connu, nommé « jomon Sugi », est situé sur l’île de Yakushima et aurait plusieurs millénaires d’existence. Mais comme beaucoup de pratiques qui se veulent modernes, elles ne sont pas l’apanage de ce millénaire ! En effet, les peuples premiers et les aborigènes possédaient déjà tous une connexion très puissante avec la nature et les arbres. Le "culte de l’arbre" fut également présent dans la Rome antique où il existait des bois sacrés ; un des plus célèbres est le bois de Diane qui se situait sur la rive droite du Tibre. Dans la mythologie, de nombreux proches des dieux se transformèrent en arbres : Daphné fut changée en laurier et la nymphe Philyra devint un tilleul. Dionysos lui-même, changea la jeune Carya en noyer. Enfin, plusieurs mythes évoquent l’arbre monde. Le plus connu, Yggdrasil, nous vient de Scandinavie. Cet arbre cosmique déploie ses branches dans les cieux pendant que ses racines traversent le sous-sol, pour finir aux enfers. Enfin, en Inde, le bouddha Siddhartha Gautana a atteint l’illumination sous l'arbre de la bodhi. Il resta en méditation sous un pipal à Bodh Gaya. Cet arbre appelé Bodhimanda occupe une place toute particulière dans la tradition bouddhiste.

En outre, les arbres sont un exemple parfait du fonctionnement des êtres vivants en général ; en effet, ils captent l’eau et les énergies terrestres grâce à leurs racines. Quant à leurs branches et à leurs feuillages, ils récoltent la lumière du soleil, la pluie ainsi que les énergies cosmiques. Comme tout être vivant, ils sont positionnés entre le ciel et la terre ! Ils profitent de cette situation centrale et de leur enracinement, pour faire perdurer cet épanouissement salutaire. Car les arbres sont une partie du poumon de la terre et filtrent le CO2 de l'atmosphère. Il est donc vital de prendre conscience qu’ils sont des habitants, les témoins, mais aussi les soignants de nos vertes forêts. En réalité, ils abritent nombre de formes de vie animales, leur offrant protection, chaleur en hiver et fraîcheur en été. Selon des études japonaises, le bain de forêt réduirait le stress et le taux de cortisol. Il procurerait parallèlement une aide précieuse et tangible pour retrouver une santé mentale, physique et émotionnelle équilibrée. Enfin, certaines huiles essentielles naturellement présentent en forêt, constitueraient également un atout non négligeable pour notre bien être. Les senteurs bien particulières et salvatrices de la forêt nous appaisent et nous calme. La sylvothérapie a donc l’avantage de regrouper toutes ces qualités, avec en prime une connexion privilégiée avec les arbres. On devine aisément pourquoi nos ancêtres et certaines tribus y demeuraient instinctivement et refusent pour certaines, encore aujourd'hui de quitter leur habitacle.

Une arbre, comme tout végétal, minéral, animal ou comme l’homme, est composé d’une structure énergétique et donc d’un champ magnétique et d’une aura. Mais pour comprendre et appréhender l’étendue des bienfaits des arbres, il est nécessaire d’adopter une attitude fraternelle et reconnaissante envers eux. Je vais très régulièrement me promener en forêt et le bien être que j'éprouve est réel et palpable. Les arbres possèdent une aura puissante que l’on peut ressentir en se rapprochant d’eux. Ils nous accueillent dans une sorte de bulle, un cocon chaleureux et bienfaisant. Les arbres nous donnent sans contrepartie ni attente. Ils sont, comme tout le monde végétal rempli d’une compassion naturelle. Il faut s’approcher d’un arbre, comme l’on aborderait un ami. Nul besoin de passer du temps à en choisir un en particulier, laissez plutôt faire votre intuition et vos ressentis ! Vous irez toujours vers celui qu’il vous faut, vers celui avec qui la connexion se fera naturellement. Approchez-vous avec respect et n’hésitez pas à lui demander sa permission ; bien sûr, la réponse ne sera pas évidente à percevoir ! Certains magnétiseurs utilisent même des baguettes de cuivre qui s’ouvrent en guise de réaction positive, à l’approche de la structure énergétique de l’arbre. Une fois à proximité, ressentez ses énergies. Vous pouvez le serrer dans vos bras, ou accoler votre dos contre son tronc ou encore poser simplement vos mains sur lui. Faites le vide dans votre esprit et éprouvez les échanges de fluides qui ont lieu entre vous et profitez de l’instant présent. Chaque respiration, effectuée en symbiose avec votre hôte, pourrait être l'occasion de concevoir ces échanges d'énergie ! Cette technique vous permet de vous recharger en énergie et de vous libérer de vos mauvaises vibrations. Il est également possible, à l’image du bouddha, de méditer sous un arbre, tout en vous connectant à lui. Peut-être vous parlera-t-il et partagera-t-il quelques secrets avec vous ?

Retrouver un bien être général, nos racines, notre ancrage et notre relation naturelle et harmonieuse avec les arbres, voici tout l’enjeu du bain de forêt.

Alors, promenons-nous dans les bois !

Lien vers le site du magazine en ligne Meer

Lien vers la page auteur

 

Date de dernière mise à jour : 2022-09-15

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.
×