Créer un site internet

La lithothérapie,

une approche holistique et universelle

Ces pierres qui nous fascinent et nous aident

13 SEPTEMBRE 2022, 

CÉDRIC HOFFNER

 

Le mot lithothérapie est composé des termes grecs lithos et therapeia

 

Le mot lithothérapie est composé des termes grecs lithos et therapeia, qui signifient respectivement pierre et cure. L’association de ces deux mots est donc bien fidèle à l’usage que nous faisons encore aujourd’hui de ces étonnants cailloux ! En effet, une cure quelle qu'elle soit, est le plus souvent réalisée afin d'améliorer le bien-être. Dans ce sens, l’emploi des cristaux pour traiter divers maux de la vie courante est une définition tout à fait cohérente. L'utilisation des pierres et de leurs vertus n'est toutefois pas récente, et toutes les anciennes civilisations tels que les Égyptiens, les mayas ou encore les incas par exemple, ont utilisé les minéraux pour divers buts tous aussi surprenants que variés ! Parfois façonnés en forme d’outils quotidiens ou encore taillés pour agrémenter des bijoux, certains leur attribuaient même parfois des pouvoirs magiques. Dans l’Égypte ancienne, le lapis-lazuli était considéré comme plus précieux que l’or lui-même et sa couleur bleue et ses irisations dorées rappelaient le ciel étoilé. Les yeux du masque très connu de Toutankhamon sont réalisés en obsidienne noire. Chez les Aztèques, l’obsidienne était investie de pouvoirs surnaturels et une fois taillée en forme de couteau, elle était utilisée pour des sacrifices humains. Quant aux Incas, cette pierre les accompagnait dans leur dernière demeure ; elle était entreposée à côté du défunt sous la forme de petits morceaux, considérés comme l’or des morts. Enfin, de nombreuses civilisations l’ont utilisé pour façonner des miroirs encore considérés de nos jours comme étant particulièrement mystérieux. Plus tard, les alchimistes chercheront la pierre philosophale et Hildegarde de Bigen, une religieuse qui vécut vers le 10e siècle, écrira le Liber simplicis medicinae qui traite en partie du pouvoir guérisseur de certaines pierres dont le lapis-lazuli. Aujourd’hui, la lithothérapie est utilisée plus largement et on trouve régulièrement des pierres et minéraux dans un grand nombre de magasins.

Mais comment fonctionnent ces prétendues vertus ? En effet, l'attrait bien souvent instinctif résultant de l’apparence des cristaux est généralement issu d'une mystérieuse attraction. Mais leurs vibrations pourraient bien expliquer l’engouement qu'on leur porte. Toutefois, afin d’appréhender correctement ce sujet, il convient de comprendre leur origine. Les minéraux se forment le plus souvent dans la croûte terrestre, lorsqu’ils sont sous une forme liquide ; il s'agit d'une sorte de pâte en fusion dans laquelle s’additionnent alors de nombreux composants tels que le fer ou le manganèse par exemple. Cette substance s’infiltrera par la suite dans des fractures rocheuses, appelées « veines » et refroidira en formant les cristaux tels que nous les connaissons. C’est ainsi que l’améthyste et sa couleur violette finira par apparaître à l’issue d’un long processus appelé la cristallisation. C’est précisément cette composition, spécifique à chaque cristal mais également alimentée par les énergies subtiles qui nous entourent, qui donnera à ces pierres leurs vertus. La lithothérapie est donc une méthode de soins holistique ! En effet, elle agit tant au niveau de nos corps énergétiques qu’au niveau physique, émotionnel, et même spirituel. Et cela est largement appuyé par la médecine chinoise, dont l’étude des méridiens d’acupuncture a été utilisée depuis l’antiquité pour soigner des maux de toutes sortes. La lithothérapie est considérée comme une thérapie énergétique qui permet de rééquilibrer les divers dysfonctionnements de l’organisme. De plus, cette méthode agit de façon douce et adaptée à l’état du moment de la personne. C’est pour cela qu’il est possible d’être attiré un jour par une obsidienne, puis quelque temps plus tard par un jaspe rouge. À l’image des saisons, nos besoins changent et évoluent.

Les minéraux peuvent être utilisés de différentes manières. Il est possible de les porter sur soi-même, sous forme de pendentif, de bracelet, de cabochon, ou encore de donut, etc. Les exemples sont aussi nombreux que variés et l'imagination des fabricants est fleurissante. Les formes plus complexes peuvent aller d'une obsidienne taillée en forme de tête de Bouddha, à une tortue d’hématite. Mais il existe également des outils de soin pour les magnétiseurs dont les pointes taillées ou les baguettes vogel par exemple. Chacun pourra donc trouver non seulement le type de pierre qui lui convient, mais également la forme avec laquelle il est en accord. Toutefois, une onde de forme, tel qu'un solide de Platon, ou une sphère taillée dans un cristal spécifique, bénéficiera d'une part des vertus de la pierre, mais par ailleurs, de l'énergie décuplée par la forme particulière de celle-ci. Certains cristaux peuvent même être programmés et le cristal de quartz en est un bon exemple. Celui-ci peut recevoir un codage qui viendra personnaliser un peu plus l'usage qu'on lui destine. Certaines pierres peuvent être posées dans une pièce de vie ; on voit régulièrement une géode d’améthyste ou encore une labradorite dans des cabinets de thérapeutes. Mais elles peuvent aussi être posées dans nos maisons où elles procureront protection et équilibre. En géobiologie, certaines sont même employées pour réguler les énergies telluriques et leurs perturbations. En outre, il est également possible de réaliser des élixirs de cristaux. Cette méthode est possible grâce à la capacité de l'eau, comme le quartz d'ailleurs, de s’imprégner d'une information. Cette thèse a d'ailleurs été défendue par le docteur Masuru Emoto dans les années 2000, mais aussi par de nombreux autres scientifiques, dont le docteur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine et découvreur du virus du sida. Une "eau de cristaux" peut donc être réalisée en plaçant des minéraux "propres" dans une eau qui sera installée à la lumière du soleil ou à la lueur de la lune pendant 24 heures. Ces caractéristiques seront d'autant plus bénéfiques et énergétiques si ce protocole est réalisé à un solstice. Cette eau peut être bue pure durant une courte durée ou distillée dans un mélange à base d'alcool pour être conservée plus longtemps. Il est également possible de pulvériser cette eau sur les contours du corps afin d'agir directement sur le plan énergétique.

Toutefois, la plupart des cristaux se chargent négativement et lorsque l'on porte un pendentif en pierre par exemple, il est nécessaire de le nettoyer et cette action est appelée la "purification". Certaines pierres se « polluent » plus rapidement et/ou plus facilement que d'autres. La labradorite par exemple, est très efficace pour absorber les énergies négatives, mais s'en imprègne très vite. À l’inverse, une obsidienne, souvent considérée comme "protégée" contre toute négativité, ne nécessite qu'un simple rechargement. Malgré tout, la très grande majorité des minéraux doit être passée sous l'eau du robinet, ou encore plongée dans une eau naturelle. La méthode la plus efficace est de passer vos pierres sous l'eau d'une petite cascade, d'un ruisseau ou encore mieux, dans le ruissellement d'une source. Vous en trouverez régulièrement près des églises des villages, ou à proximité d'un lavoir. Le gros sel peut être efficace pour certaines pierres dont la dureté est suffisante, mais il faut faire attention aux pierres tendres comme la fushite qui seront immanquablement abîmées. Une fois la purification réalisée, il faut recharger les pierres. Pour cela, il existe plusieurs techniques : la première consiste à poser vos minéraux "purifiés" au soleil ou à la pleine lune pendant quelques heures. Vous pouvez également magnétiser vos minéraux, si vous êtes familier avec cette technique. La dernière technique consiste à poser vos cristaux sur un endroit particulièrement énergétique, tel un menhir ou encore une onde de forme. La fleur de vie est particulièrement recommandée ; en effet, ce motif est facilement imprimable et donc pratique à plastifier et à utiliser.

Le monde des pierres et des minéraux est détenteur d'un passé très riche et d'ailleurs, les menhirs sont constitués de grès et par conséquent de quartz ! Et ce n'est pas un hasard... Les siècles ont passé et l'usage des cristaux a traversé les années, mais aussi les a priori ! Aujourd'hui la lithothérapie a le vent en poupe et on trouve des minéraux dans un grand nombre de magasins qui ne sont pourtant pas spécialisés dans cette approche. Ces pierres sont de véritables petits morceaux de notre terre, ils sont le résultat d'une alchimie naturelle complexe. Comme toutes les thérapies énergétiques, la lithothérapie prend un envol particulièrement remarqué et impressionnant, alors que l'Homme se pose de plus en plus de questions sur sa nécessaire reconnexion avec sa nature énergétique. Là non plus, je n'y vois aucun hasard, mais plutôt l'indice flagrant de l'évolution vibratoire de l'Homme, qui remet en question cette notion de bonheur qui est aujourd'hui inexorablement liée à une société de consommation à bout de souffle.

 

Lien vers le site du magazine en ligne Meer

Lien vers la page auteur

Date de dernière mise à jour : 2022-09-15

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×