Créer un site internet

Élever son niveau vibratoire

Élever son niveau vibratoire

Quel est le premier ennemi de notre taux vibratoire ?

13 mars 2022,

Cédric Hoffner

La nature est un lieu privilégié pour se ressourcer

La nature est un lieu privilégié pour se ressourcer

Nous sommes une parcelle d’énergie cosmique immortelle, incarnée dans un corps impermanent. Au cours de notre vie, celui que nous nommons « l’ego » n’aura de cesse de maintenir l’illusion de l’être par tous les moyens mis à sa disposition. Et en termes de moyens, notre société moderne nous en offre une multitude. Pourtant, le bouddha nous dit que s’il existe effectivement des causes extérieures pouvant nuire à notre bien-être, nous sommes très souvent à l’origine de nos problèmes et donc de la baisse de notre niveau vibratoire. Le bouddhisme place donc naturellement notre manque de vigilance au premier plan de cet état de fait. Car s’il existe incontestablement des lieux, des personnes et des situations négatives, notre niveau de présence est le premier levier à activer afin d’améliorer notre niveau vibratoire. C’est pour cela que le magnétisme, le reiki ou toutes autres disciplines énergétiques pratiquées seules ne seront pas suffisants. De même, portez un bracelet en obsidienne, un pentacle ou toutes autres protections, n’agiront que sur les facteurs extérieurs.

Mais alors, quel est le premier ennemi de notre taux vibratoire ? Selon moi, notre propre ego est sur ce point, le plus énergivore de toutes les causes ! En effet, il utilise de nombreuses ressources énergétiques pour fonctionner et maintenir cette image de nous-mêmes au premier plan de notre existence. Tout est énergie ! Tant nos pensées que nos intentions et nous sacrifions une grande partie de nos ressources pour paraître. Car tout nous pousse à être en osmose avec cette société gangrenée par l’aspect superficiel des apparences, abandonnant notre véritable nature dans le souvenir de l’enfant que nous étions. Et c’est parce que le regard de l’enfant jaillit sans filtres ni jugements dans l’instant présent, qu’il est et demeure à mon sens, la seule référence de pureté. Mais c’est également cet état qui présente les plus grandes capacités énergétiques. C’est à ce titre que notre niveau vibratoire est dépendant de notre degré de présence dans l’ici et maintenant. Ce dernier est plus ou moins occulté par notre propre ego et le spectacle qu’il joue dans le fil de nos pensées. Mais il n’est pas bien sûr question de n’être plus rien du tout et de partir dans une grotte au Tibet, mais plutôt de laisser notre présence rayonner dans l’instant présent, sans pensées, sans émotions et sans être embarrassé par cette image sociétale. Pour ce faire, la méditation bouddhiste peut sans nul doute, aider progressivement à atteindre cet objectif. Elle permettra de développer la vigilance nécessaire pour retrouver peu à peu cette instantanéité primordiale qui nous permettra d’augmenter notre taux vibratoire.

Parallèlement, nous créons l’ambiance de notre propre temple intérieur en pensant. Et toutes ces pensées résiduelles et habituelles qui sont le résultat de notre karma nous amènent également à gaspiller notre potentiel vibratoire. C’est pour cela qu’en nous imprégnant des quatre pensées illimitées, que sont l’amour, la joie, la compassion et l’équanimité, proposés dans la pratique de la méditation bouddhiste, nous changerons également notre taux vibratoire, en changeant vos pensées. La méditation est donc le premier axe de travail pour obtenir un résultat durable, tant sur la qualité de notre présence que de nos pensées.

Mais il existe bien sûr d’autres moyens pour élever notre niveau vibratoire. Soyez attentifs lors de votre prochaine randonnée en forêt. Quel était votre état de conscience avant, pendant et à l’issue de cette promenade ? La nature est en effet un lieu privilégié pour se ressourcer. Également, nos campagnes regorgent de très nombreux lieux énergétiques : les dolmens et les menhirs en sont des exemples concrets. Et à la suite de nombreuses recherches et études de terrain, les géobiologues ont prouvé que ces mégalithes ne sont pas placés au hasard, mais au croisement de lignes telluriques. Je ne saurais que vous conseiller de ressentir les énergies qui en émanent et en profiter pour augmenter votre taux vibratoire. En lithothérapie, certains minéraux peuvent aider à vous protéger des agressions extérieures et donc à préserver votre autonomie. Par exemple, l’obsidienne noire, la tourmaline, l’œil du tigre et le spinelle sont particulièrement efficaces ; personnellement, je porte une obsidienne œil céleste. Le reiki peut également aider à augmenter notre niveau énergétique. Cette approche de soin par les énergies d’origine japonaise, comporte entre autres, un auto soin qui permet d’apposer ses propres mains sur ses principaux chakras ou organes, afin d’harmoniser ses énergies. Le reiki est une porte d’entrée privilégiée et efficiente pour commencer un travail sur les énergies. Il possède en outre de très nombreux outils. Le yoga et le qi gong sont aussi deux disciplines incontournables pour augmenter son taux vibratoire. Elles ont l’avantage de permettre un travail sur le souffle, sur la concentration et sur les énergies par une approche externe.

Tout est lié, tout est interdépendant ! Et dès lors que l’on aborde le sujet des énergies ou du développement personnel, on se rend vite compte que nul ne peut nous faire autant de mal que nous même. Finalement, notre taux vibratoire n’est que la résultante de notre capacité à demeurer ici et maintenant, dans l’instant présent. Il varie également en fonction de la qualité de nos pensées et de nos émotions. Tout comme il est raisonnable d’accepter d’être plus faible pendant une période, cela est normal ! Nous sommes tous des enfants de ce Tout qui englobe aussi l’univers. Et croire que les révolutions de la lune ou des autres planètes ne nous atteignent pas, alors que l’on peut voir tous les jours ces influences sur les marées, est tout bonnement une hérésie. Il est donc nécessaire d’accepter que nous ne contrôlions pas tout. Mais nous pouvons tout de même élever le rempart des protections en portant des minéraux afin de repousser les vibrations plus basses que nous pourrions croiser. Si l'on me demandait quelle solution je privilégierai : je commencerai par la pratique du yoga ou du qi gong pour me concentrer dans un premier temps sur les blocages du corps. Puis, une fois que le travail d’harmonisation aura fait un travail satisfaisant sur les méridiens, je continuerai par la méditation bouddhiste. Car il est primordial de faire évoluer le corps et l’esprit en symbiose. Pour finir, le reiki sera une bonne solution pour ceux qui veulent aller un peu plus loin sur le chemin de l’autonomie, mais également pour ceux qui veulent véritablement pousser la porte du monde des énergies. Mais comme beaucoup de sujets, il n’existe pas une seule solution, mais une multitude ; alors il s’agit de trouver celle qui vous parle le plus aujourd’hui, en vous laissant l’opportunité de changer et d’évoluer demain.

Lien vers le site du magazine en ligne Meer

Lien vers la page auteur

Date de dernière mise à jour : 2022-04-26

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.